L’émancipation est une décision judiciaire ou un effet légal, qui confère à un mineur, assimilé à un majeur, la capacité civile. En, dehors des cas ou il l’obtient par le mariage, l’émancipation du mineur se fait sur décision du juge du contentieux de la protection.

Par l’effet de la Loi ou par la volonté du ou des parents qui disposent de l’autorité parentale, le mineur de 16 ans résolus peut obtenir une capacité juridique limitée. Le mineur émancipée ne peut pas devenir commerçant, sans avoir obtenu préalablement l’autorisation de la ou des personne disposant de l’autorité parentale.

En d’autre termes, le mineur va être considéré comme un majeur et pourra effectuer de nombreux actes en tant que tel.